Lipostructure faciale


Qu’est ce qu’une lipostructure faciale et pourquoi se faire opérer?

Avec le temps, le visage se marque, se creuse et s’affaisse. Les volumes du visage se modifient, certains zones s’alourdissent, d’autres se squelettisent. Des rides et ridules apparaissent, la peau se flétrit.

La lipostructure ou lipofilling consiste à réinjecter de la graisse autologue (provenant du patient lui-même) au niveau des zones du visage déficitaires en termes de volume. Les indications sont les mêmes qu’avec un acide hyaluronique volumateur, avec pour principale différence le caractère permanent de la lipostructure. Ainsi, les sillons naso-géniens, les cernes, les pommetes et le contour mandibulaire peuvent être comblés. La réinjection de graisse autologue, par sa teneur en cellules souches, améliore la qualité de la peau. Elle peut être réalisée seule ou en association avec d’autres gestes opératoires (lifting, blépharoplastie).

Il s’agit d’un acte de chirurgie esthétique, non pris en charge par la sécurité sociale.


La consultation avant la lipostructure faciale

Avant l’intervention chirurgicale, vous devez consulter votre chirurgien à 2 reprises à 15 jours d’intervalle minimum. Une fois l’examen clinique réalisé, l’indication et la technique opératoire sont déterminées par votre chirurgien qui discutera avec vous du traitement précis, des modalités et des risques éventuels liés à l’intervention, il vous remettra un devis détaillé. Une consultation dermatologique peut être utile afin de traiter une pathologie dermatologique associée.

Une consultation pré anesthésique peut être nécessaire pour cette intervention réalisée sous anesthésie générale ou sous neuroleptanalgésie (anesthésie semi profonde sans intubation associée à une anesthésie locale).

Il est conseillé d’arrêter de fumer 4 semaines avant toute opération, cela est obligatoire avant toute chirurgie esthétique du visage. Des aides vous seront proposées (substituts). Il faut également éviter la prise d’aspirine et d’anti-inflammatoires les jours précédents l’intervention. La prise d’arnica 5CH est envisageable 4 jours avant et 4 jours après l’opération.

Une douche à la Bétadine doit être réalisée le matin de l’intervention et vous devez rester à jeun au moins 6 h avant la chirurgie.


La lipostructure faciale

La lipostructure est réalisés le plus souvent sous anesthésie générale, ou sous neuroleptanalgésie (anesthésie semi profonde sans intubation associée à une anesthésie locale). Cette intervention dure 1h environ sauf si d’autres gestes sont associés.

Le plus souvent, l’hospitalisation se fait en ambulatoire (vous ne passez pas la nuit hospitalisé). 

Avant la réinjection de graisse, la lipoaspiration (prélèvement) peut se faire, en fonction du planning préopératoire établi, au niveau de la face interne des cuisses, de l’abdomen ou sous le menton.

Des gestes peuvent éventuellement être associés (blépharoplasties, liftings).

En fin d’intervention, les points de ponction des canules de réinjection (très fines) sont refermés à l’aide de fils de suture le plus souvent non-résorbables, à retirer 7 à 8 jours après la chirurgie.


Après la lipostructure faciale

SUITES OPÉRATOIRES

  • ecchymoses et hématomes,
  • sensation de tension,
  • douleurs au niveau des zones opérées (prélevées surtout).

Des traitements antalgiques sont prescrits afin d’atténuer la douleur. Le tabac et le maquillage devront être évités pendant la phase de cicatrisation (15 jours).

Des soins locaux sont à faire, par vous même ou par une infirmière à domicile, en fonction de la localisation et de l’ampleur du pansement à réaliser. 

Les fils seront retirés lors du RDV de contrôle 1 semaine après l’intervention.

Aucun arrêt de travail ne sera fourni, il s’agit d’une chirurgie esthétique pour laquelle, vous devrez prévoir une indisponibilité de 7 jours (oedème) après l’intervention.

Le résultat définitif est obtenu 3 mois après l’intervention. Toutefois, 1 mois après la chirurgie, il est possible d’apprécier quel sera le résultat définitif.

COMPLICATIONS

Celles-ci peuvent survenir, alors même que la chirurgie est correctement réalisée:

  • trouble de cicatrisation pouvant aller jusqu’à la nécrose cutanée,
  • insuffisance de correction, asymétrie,
  • paralysie faciale,
  • augmentation ou perte de volume en fonction de l’évolution pondérale,
  • infection des sites opératoires.

En cas de survenue d’une de ces complications, vous devrez en urgence reconsulter votre chirurgien. Une seconde intervention peut s’avérer nécessaire.


LIPOSTRUCTURE


INJECTION DE PRODUITS DE COMBLEMENT


TABAC ET CHIRURGIE ESTHÉTIQUE


Retour en haut de la page

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close