La génioplastie ou ostéotomie du menton


Pourquoi se faire opérer d’une génioplastie ou ostéotomie du menton?

Le menton est l’extrémité inférieure de la face et participe grandement à son harmonie esthétique. Une anomalie de la position du menton (trop reculé et fuyant, trop avancé et affirmé, trop long, trop court ou asymétrique) peut casser cette harmonie et pour une raison esthétique, vous pouvez être amené à vous faire opérer. Il est également classique d’avoir recours à une génioplastie pour une indication fonctionnelle, en particulier lorsqu’il existe une difficulté à fermer les lèvres sans forcer (celles-ci restent alors entrouvertes) en lien avec une position trop en arrière du menton. Par ailleurs, à plus long terme, des lésions de la gencive inférieure augmentant le risque de déchaussement prématuré des dents mandibulaires, peuvent apparaître en lien avec une position trop en arrière ou trop basse du menton.

Ainsi, la génioplastie ou ostéotomie du menton est une chirurgie correctrice de la position anormale de votre menton permettant de rétablir l’équilibre fonctionnel de vos lèvres et l’harmonie esthétique de votre visage. Cette opération est pratiquée aussi bien chez l’homme que chez la femme généralement en fin de croissance (à partir de 16 ans). Toutefois, cette intervention peut être proposée chez des enfants plus jeunes (12-13 ans) qui rencontrent des problèmes fonctionnels importants ou un fort déficit de croissance de la mâchoire inférieure.

Le Dr Depeyre exprime un intérêt particulier pour cette intervention et s’est formé auprès d’experts internationaux reconnus. Il est un adepte de l’utilisation de la piezosurgery (ultrasons).


Avant l’ostéotomie du menton

Avant l’intervention chirurgicale, vous devez consulter votre chirurgien muni d’un bilan radiographique (panoramique dentaire, téléradiographies de face et de profil). Votre chirurgien pose l’indication de génioplastie et choisit la technique la plus adaptée, en accord avec vos désirs exprimés. Un examen complémentaire cone beam (examen radiographique 3D) est souvent requis afin de préciser la localisation exacte des nerfs alvéolaires inférieurs qui cheminent au sein de la mâchoire inférieure.

Une consultation pré anesthésique est nécessaire pour cette intervention réalisée sous anesthésie générale.

Il est conseillé d’arrêter de fumer 4 semaines avant toute opération, cela est obligatoire avant toute chirurgie esthétique du visage. Des aides vous seront proposées (substituts). Il faut également éviter la prise d’aspirine et d’anti-inflammatoires les jours précédents l’intervention. La prise d’arnica 5CH est envisageable 4 jours avant et 4 jours après.

Un bain de bouche antiseptique doit être réalisé le matin de l’intervention et vous devez rester à jeun au moins 6 h avant la chirurgie.


L’ostéotomie du menton

La génioplastie est réalisée sous anesthésie générale. Cette intervention dure de 1h à 2h en fonction de la technique choisie.

Il existe deux types d’ostéotomie du menton :

  • la génioplastie classique qui ne déplace que la partie antérieure du menton,
  • l’ostéotomie du rebord mandibulaire ou « chin-wing » qui corrige la position de toute la partie basse de la mandibule (bord basilaire) et permet de redéfinir toute la partie inférieure du visage et les angles de la mâchoire.

Une nuit en hospitalisation est nécessaire afin de surveiller le risque d’hématome du plancher buccal.

Une incision endobuccale plus ou moins étendue de la muqueuse labiale inférieure (entre la gencive et la lèvre/joue) est réalisée, ne laissant donc aucune cicatrice visible cutanée. L’ostéotomie du menton est réalisée avec un instrument piezoélectrique atraumatique. Le fragment de menton mobilisé à visée correctrice est maintenu en place par une ostéosynthèse, c’est à dire par une plaque et des vis en titane, parfaitement biocompatibles. Une greffe osseuse (autologue, provenant du patient lui-même, ou allogreffe, d’origine humaine décontaminée et stérilisée) peut dans certaines situations être utile.

En fin d’intervention, les incisions sont refermées à l’aide de fils de suture résorbables en 15 jours environ.


Après l’ostéotomie du menton

SUITES OPERATOIRES

  • diminution ou perte de sensibilité transitoire de la lèvre inférieure et du menton,
  • petits saignements,
  • douleurs au niveau des zones opérées,
  • gonflements et ecchymoses au niveau du menton.

Des traitements antalgiques sont prescrits afin d’atténuer la douleur, ainsi que des antibiotiques afin de limiter le risque de complications infectieuses. Des poches de glace peuvent être appliquées sur le site opératoire pendant 48-72h afin de limiter le gonflement et les douleurs. L’alimentation doit être plutôt molle, froide, non épicée et non acide pendant 48-72h. L’hygiène buccale est essentielle. Un brossage des dents avec une brosse à dent souple, associé à des bains de bouche antiseptiques et des jets dentaires après chaque repas devra être impérativement observé pendant 15 jours. L’alcool, le tabac et les aliments irritants devront être évités pendant la phase de cicatrisation (15 à 21 jours).

Les sports à risque de traumatismes sont contre indiqués pendant 2 mois.

L’arrêt de travail est en règle générale d’une à deux semaines en cas de prise en charge par la sécurité sociale. S’il s’agit d’une intervention esthétique, donc non prise en charge par la sécurité sociale, vous ne pourrez pas avoir de prescription d’arrêt de travail.

Le résultat définitif est obtenu 6 à 12 mois après l’intervention en fonction de la technique choisie. Toutefois, 4 à 6 semaines après la chirurgie, il est possible d’apprécier quel sera le résultat définitif. Les plaques et vis d’ostéosynthèse en titane, ne sont pas retirées systématiquement.

COMPLICATIONS

Celles-ci peuvent survenir, alors même que la chirurgie est correctement réalisée:

  • diminution ou perte de sensibilité de la lèvre inférieure et du menton,
  • risque de fracture mandibulaire,
  • retard de consolidation osseuse pouvant aller jusqu’à la résorption,
  • risque d’infection des sites opératoires et du matériel d’ostéosynthèse,
  • risque de bride endobuccale.

En cas de survenue d’une de ces complications, vous devrez en urgence reconsulter votre chirurgien. Une seconde intervention peut s’avérer nécessaire.


CHIRURGIE DU MENTON


Retour en haut de la page

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close